Orgue en Plein Jeu – saison 2019 – samedi 22 juin

Carte non disponible

Date/heure
Date(s) - 22/06/2019
17 h 45 m - 19 h 15 m

Emplacement
Cathédrale Saint Pierre Montpellier

Catégories


Zuzana Ferjenčíková

Concert Hommage à Jean Guillou

Zuzana Ferjenčíková a commencé ses études de piano à Banská Bystrica (Slovaquie) avec Oľga Ormisová, puis les a continuées avec Jevgenij Irsai au conservatoire. C’est là qu’elle a également commencé à travailler l’orgue sous la direction de Milan Hric. Elle a poursuivi sa formation au Conservatoire supérieur de musique et d’arts de la scène à Bratislava (Slovaquie) et à l’Université de musique et d’arts de la scène à Vienne (Autriche), où ses professeurs d’orgue étaient Ján Vladimír Michalko resp. Peter Planyavsky. A cette époque, Juraj Beneš lui a également donné des cours privés de composition et elle a créé plusieurs pièces de compositeurs slovaques. Elle a enfin été particulièrement marquée par ses études d’orgue auprès de Jean Guillou (Zurich, Suisse, et Paris, France) et par sa collaboration ultérieure avec lui.

  Zuzana et son maître Jean Guillou

De 2000 à 2008, elle a enseigné l’interprétation et l’improvisation à l’orgue au Conservatoire supérieur de musique à Bratislava. De 2006 à 2013, elle a été l’organiste titulaire de l’abbaye bénédictine « Unserer Lieben Frau zu den Schotten » à Vienne, où elle a fondé et dirigé le festival international d’orgue « Dialogues Mystiques ». En 2011, à l’occasion du bicentenaire de la naissance de Franz Liszt, elle a fondé l’association « Wiener Franz Liszt-Gesellschaft », dont elle est présidente. En 2014, elle a été nommée organiste co-titulaire sur l’orgue historique Dom Bedos-Th. Puget de la Basilique Notre-Dame des Tables à Montpellier (France). Depuis 2015, elle vit à Fribourg (Suisse).

 

En tant qu’organiste, elle a remporté plusieurs prix dans des concours internationaux : le Concours d’orgue d’Opava (1996, 1 er prix pour l’improvisation), le Concours international de Brno (1997, 1 er prix pour l’improvisation et titre de « Lauréat »), le « Premio Valentino Bucchi » à Rome (2003, 1 er prix). En 2004, elle a été la première femme à recevoir le premier prix au Concours international d’improvisation à l’orgue de Haarlem. Elle a également participé comme membre du jury à plusieurs concours d’orgue (Concours international pour orgue à l’abbaye de Saint-Maurice, 2013 ; Concours international d’improvisation à l’orgue à Haarlem, 2014 ; Concours international d’improvisation à l’orgue à Schwäbisch-Gmünd, 2015). En tant que pianiste, elle se produit comme soliste aussi bien que comme accompagnatrice. Ses activités de concertiste l’ont conduite à travers toute l’Europe, ainsi qu’aux Etats-Unis d’Amérique et en Israël. Elle s’intéresse avant tout au répertoire de l’époque romantique et principalement à l’œuvre de Franz Liszt. En 2011, pour commémorer le bicentenaire de la naissance du compositeur hongrois, elle a donné l’intégrale de son œuvre pour orgue à la Basilique « Unserer Lieben Frau zu den Schotten » en six concerts.

En 2013, pour fêter les cinquante années de titulariat de Jean Guillou à Saint-Eustache (Paris), elle y a donné l’œuvre intégrale pour orgue de son ancien maître en sept concerts. En tant que pédagogue, elle partage aujourd’hui son expérience surtout dans le cadre de master-classes (ainsi, en juillet 2016, à Schwäbisch-Gmünd, dans le cadre du « Festival Europäische Kirchenmusik »). En tant que compositrice, elle écrit des pièces de concert, pour orgue, pour piano et pour des formations instrumentales diverses, mais également de la musique pour la liturgie catholique romaine.

Depuis 2018 elle enregistre exclusivement pour la maison d’édition musicale allemande « MDG » (Musikhaus Dabringhaus und Grimm). Paru: Guillou, l’œuvre pour orgue Vol. 1.

 

 

Zuzana Ferjenčíková

 

PROGRAMME DU CONCERT

« Hommage à Jean Guillou »

Jean Guillou (1930-2019)

Fantaisie op. 1

 

Modest Petrowitch Moussorgski

Tableaux d’une exposition

Transcription pour orgue de Jean Guillou

 

Zuzana Ferjenčíková

Improvisation sur le tableau « La chute de Simon le magicien » de Sébastien Bourdon, Cathédrale Saint-Pierre de Montpellier

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *